En petit pull Marine

Engagez-vous, qu’ils disaient. Sur la base d’une offre longue comme la liste des victoires navales françaises, notre Marine Nationale recrute un ou une secrétaire militaire. Et c’est le pompon.

Il y a quelques années circulait sur Internet une blague  à propos des victoires militaires françaises: si l’on faisait une recherche sur Google, le mesquin moteur de recherche retournait « voulez-vous dire défaites militaires françaises? »

Cette petite anecdote sert surtout à meubler le commentaire de cette annonce, tellement simple qu’elle nous change des opportunités 3.0 rédigées sous acide en novlangue libérale qui font parfois le quotidien de Chômage et Désert.

Même après s’être professionnalisée, la Grande Muette porte toujours bien son nom, quoique s’agissant de la Marine Nationale on pourrait utiliser le sobriquet de Grande Mouette. Mais revenons à nos poissons: un homme, ou une femme, de 17 à 26 ans. Pourquoi pas, même si je bute à comprendre la pertinence de la catégorie d’âge un tantinet discriminatoire.

L’Armée est pourtant reconnue pour être un modèle d’intégration, j’en veux pour exemple les supplétifs et les corps coloniaux largement mis en valeur pendant nos guerres du XXème siècle, principalement en première ligne et sur des fronts perdus d’avance.

Mais ne refaisons pas l’histoire, il s’agit désormais de recruter notre secrétaire militaire de la Marine Nationale. A Orléans. Pas le plus connu ni le plus stratégique de nos ports militaires mais qu’importe, nos ennemis feront moins les malins lorsqu’ils auront compris notre stratégie qui consiste à attendre la fonte des glaces pour créer de nouvelles place-fortes navales. On n’a pas fait mieux depuis la ligne Maginot je vous dis.

Et puis soyez raisonnable: c’est un poste de secrétaire militaire, personne ne vous a promis les quarantièmes rugissants sur le pont d’une goélette flanquée du drapeau, mettant le cap sur des îles luxuriantes peuplées d’indigènes mystérieux pour y défendre l’honneur et le commerce de l’Empire Français.

Les compétences pour le poste à pourvoir ne sont étrangement pas mentionnées, mais vous bénéficierez d’avantages sociaux non négligeables: nourri, logé, habillé (en petit pull Marine donc). Ça vous a une autre gueule que des tickets resto et le spectacle de fin d’année du comité d’entreprise. Si vous passez outre les rations de soldat en caserne militaire affublé d’un uniforme, vous pouvez exercer le doux métier de secrétaire militaire de 4 à 10 ans, puisque d’ici là toute guerre sera éradiquée.

Notez tout de même qu’avec tous ces avantages, le salaire est plutôt misérable pour un rythme de 35 heures irrégulières et inclut une part de primes dont on ignore sur quoi elle seront indexées, encore une fois en espérant que ce ne soit pas sur notre capacité à gagner à la bataille navale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *